Le secret de la cathédrale de Chartres

 

 



      Notre-Dame de Chartres est une des grandes constructions gothiques; son plan a souvent servi de modèle aux cathédrales suivantes. S'il est une cathédrale dont l'ésotérisme a été mis en relief et commenté, c'est celle de Chartres. Nous allons pourtant apporter des développements  tout à fait novateurs ( en corrélation avec la rubrique « Reims » de ce site).


Le secret de l'Arche d'Alliance. 

Le mystère de Chartres est inséparable du secret de l'Arche d'alliance. (Dessin d'après Jacques Thomas dans "Jérusalem traditionnelle et initiatique").

 

L'histoire de l'Arche est représentée sur un pilier du portail nord. Le coffre de Yahvé était l'objet le plus sacré de la religion hébraïque, nimbée de mystère. La Bible évoque les étonnants pouvoirs manifestés par l'Arche : lévitation, émission de lumière et de feu destructeur… La voix de Yavhé se faisait entendre à partir de l'Arche. La disparition du coffre après la destruction du Temple par les armées de Nabuchodonosor est un grand mystère de la Bible. Cet objet était-il un simple coffre contenant les deux Tables de la Loi ? Les descriptions anciennes font penser à une machine fonctionnant avec du courant électrique. Où est cachée l'Arche d'Alliance, dans l'attente de sa réapparition ?

 L'arche d'alliance sur un pilier de la cathédrale de Chartres.

On voit le coffre posé sur un char à bœufs.

 

A droite, un homme (à la tête brisée) soulève le coffre.

 

En dessous, une inscription :

 

HIC AMICITUR ARCHA CEDERIS, « Ici est cachée l'Arche d'Alliance ».

 

Cachée sous la cathédrale de Chartres ? Le nom CHARTRES contient ARCHE. 

 

En fait, il y a une faute : il aurait fallu écrire FOEDERIS car…

 

ARCHA CEDERIS se traduit par « tu oeuvreras par l'Arche ».

 

       De plus, le H de ARCHA est en trop…

 

       Ces imprécisions sont bien sûr volontaires pour ne pas rendre le Secret trop identifiable.

 

En face du socle de piliers de l'histoire de l'Arche, se trouve le socle de la vie de David. Le combat de David, le petit berger, contre Goliath le géant, est montré. De nombreuses statues ont malheureusement été brisées. A Chartres, le roi David est placé en symétrie avec l'Arche: ce n'est pas par hasard.

        

      

 

La galerie des rois, c'est la succession de personnages couronnés que l'on peut voir, à Reims et Amiens, notamment, en haut des façades. Souvent, ces rois ne sont pas identifiables : s'agit-il des monarques de l'Ancien Testament ou des rois chrétiens ?

Cathédrale de Chartres, une galerie des rois. 

       On trouve bien sûr une galerie des rois sur la façade principale; on la montrera à la 2ème page.

 

       On trouve également une seconde série de rois, sur le portail sud; c'est moins habituel.

 

       Sur les 18 rois du portail sud, seul le premier est identifiable en tant que David, roi d'Israël: son histoire est narrée dans la Bible.

 

Cette statue est la seule des 18 à être une statue-colonne (non visible sur la photo). C'est-à-dire que le dos du personnage est plaqué contre une colonne qui monte jusqu'à la nuque. Quel secret cela cache-t-il?

 Le roi David exprime l'ésotérisme de la cathédrale de Chartres.

David est le seul des 18 à avoir un support différent, non-conforme à l'espèce de boite polygonale. Il se démarque donc des autres, comme si les bâtisseurs voulaient attirer notre attention sur lui.

 

       Il a les pieds posés sur un arbre, l'arbre de Jessé, qui symbolise la généalogie de Jésus-Christ. On voit ainsi Jessé, le père de David : il est allongé et l'arbre en question est planté sur le bas de son ventre. 

 

       David porte une lyre, son attribut habituel. Il chantait les Psaumes qu'il composait en s'accompagnant de cet instrument.

 

       Tous les rois de la galerie tiennent (ou tenaient à l'origine) un sceptre… sauf lui.

 

       Cela nous amène à la grande rose du portail nord qui figure les rois d'Israël. Dans le losange qui montre David, celui-ci semble avoir en main le sceptre, symbole incontournable de la royauté. Pourtant, un regard attentif révèle que le bâton est derrière la main et non dans la main ! Ici aussi, le roi David n'a pas de sceptre.  


Vitrail de Chartres, le roi David.

       On semble nous dire que David n'avait pas le vrai pouvoir ou tout le pouvoir. Alors, qui l'avait ? L'Arche d'Alliance contenait les Tables de la Loi et représentait le Pouvoir de Yavhé. Dieu parlait à travers elle et faisait connaître ses ordres.

 

secret de la cathedrale de chartres.



Page wikipedia